oui sans aucun doute, mais aujourd'hui que m'importe.

Indécence car cela ne se fait pas de mettre ainsi en avant un de ses enfants, et bien tant pis.

Aujourd'hui c'est de Clarisse dont je veux vous parler, notre très chère bachelière depuis hier.

Je pourrai ou plutôt je devrai tout d'abord vous dire qu'elle est une ado comme les autres, que sa chambre, si maman n'était pas là chaque matin  , serait une pièce où il serait sans aucun doute impossible de poser un pied par terre après quelques jours, je devrai vous dire que le ménage est un mot qui n'appartient  pas à  son répertoire , qu'elle a oublié depuis bien longtemps où se trouvait la place de l'aspirateur, qu'elle a un don pour tout faire au dernier moment, y compris me prévenir et me mettre devant le fait accomplit pour me demander un service, une conduite et me faire entrer dans des colères sans nom oui je devrai ...

Mais aujourd'hui ce n'est pas de cela dont je veux vous parler.

Aujourd'hui c'est de notre Clarisse, celle qui est à mes côtés depuis plus d'un an, sans papa à la maison, notre Clarisse qui m'a aidé plus que jamais à tenir le cap, a toujours été là lorsque c'était trop compliqué, celle qui fait résonner la musique si fort  dans toute notre maison, celle  qui a  cette joie de vivre qui la caractérise, cette façon de vivre à cent à l'heure, et cette tendresse  pour son petit frère et sa petite soeur, cette pudeur aussi qui fait que ses larmes coulent sans bruit lorsque papa nous parle sur cette tablette, qui le rend si proche et si loin de nous à la fois.

Ces amitiés tellement  fortes que je sens autour d'elle, qui me rassurent pour l'avenir, car je sais combien cela compte ...

Clarisse c'est cette façon qu'elle a d'affirmer ses convictions, celles que nous avions aussi lorsque nous avions 18 ans , de crier haut et fort ses désaccords et surtout de ne rien lâcher , de remettre à leur place les personnes qui lui manquent de respect,  oui Clarisse c'est tout cela à la fois.

 Je sais que pour elle rien n'a été simple non plus lors de ces derniers mois, alors ce  petit billet c'est à elle que je l'offre, tout comme elle nous offre tant de joies simples mais vraies.

Clarisse est une jeune fille comme toute les autres, là encore pas de commentaire pour accompagner ce billet, je crois qu'il n'y a rien à ajouter, simplement que j'espère garder avec elle cette merveilleuse complicité, jalonnée de joies et de larmes , de rires et de cris, de bonheur , de vie tout simplement et si profondément !!! 

DSC_0370