Aujourd'hui à tout va sera la journée du bonheur, celui que nous allons recevoir, cueillir, offrir, souhaiter, chercher ou espérer.

Alors bien sûr je vous souhaite de tout coeur beaucoup de bonheur, des brassées de bonheur, du bonheur haut en couleur, des petits et des grands bonheurs, du bonheur en famille, du bonheur au jardin et  du bonheur dans votre coeur.

C'est cette quête qui  sans cesse  guide notre vie , même si  une vie tout entière  de bonheur nous n'y croyons plus bien sûr. Cela c'était lorsque nous étions enfants , cependant chaque jour qui passe  la vie nous apprend qu'il est là , toujours , tout comme ce petit brin que ce matin nous recevrons, il se cache, il sait se faire désirer et lorsqu'enfin nous le trouvons il faut savoir le  savourer , le savourer à n'en plus finir. Car tout est bien là, le bonheur est bien souvent tout près de nous et nous ne le voyons pas toujours. Il faut sans doute être initié , il faut sans doute un brin  d'apprentissage,  un brin d'humilité pour savoir le trouver ...

En voyant ces petites clochettes ce matin, pensez à cela vous verrez que la vie n'en sera que plus belle !!! 

Et puis ce matin, je pense très fort à ce mois de Marie qui commence. 

Vous le savez, ce moi de mai à pour moi une saveur toute particulière. Je crois vous l'avoir déjà dit, mais tant pis, la vie est ainsi faite,  un témoignage incessant de ce qui nous a touché enfant.

Nous avons la chance de passer des moments dans la maison de ma chère grand-mère , cette maison qui est devenue notre aujourd'hui et que nous essayons de faire revivre du mieux que nous pouvons, cette maison que nous essayons de faire aimer à ces générations qui arrivent après nous. 

DSC_0156

Petite, cette chère grand-mère nous conduisait au "mois de Marie", oublié aujourd'hui , quel dommage, je suis certaine que les enfants seraient heureux d'aller rendre hommage à notre Maman du Ciel chaque jour de ce mois bénit.

La pièce embaumait des parfums trop forts de ces fleurs de printemps, je me souviens de ces bouquets de lilas sur ce linge blanc immaculé et au somment  de ces cascades de fleurs cette Sainte Vierge Marie que nous regardions avec nos yeux d'enfants.

Je me souviens des cierges, de leur odeur si particulière, nous aimions les éteindre tout comme aiment le faire nos enfants aujourd'hui. 

Je garde en moi ces souvenirs heureux, caché dans le creux de mon coeur.

Je mesure plus aujourd'hui tout le sens de ces gestes accomplis, ces prières, ces moments partagés, je comprends mieux aujourd'hui l'importance d'une épouse, d'une maman, je confie chacune de mes journées à Marie, je lui rends grâce, la remercie, implore son aide parfois pour vous pour nous , elle est là sans cesse. 

DSC_0298

Cultivez les moments de  bonheur, prenez en grand soin, il sont  fragiles et si beaux à la fois ...